we're building a dynasty.
 

 :: RPG :: Nord Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Dans un monde de crainte et d'angoisse incessante ~ Ft . Minho

avatar
Vulcan
Survivant
Messages : 4
Race : Cane Corso
Âge du personnage : 2 ans
Taille & Poids : 66 cm pour 40 kg
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 24 Mar - 18:30

Vulcan & Minho

Qui es-tu ?

Cela faisait désormais un mois que j'errais ci et là à la recherche de réponse. Un mois durant lequel seule la solitude me tenait compagnie, un mois où à mes yeux, la vie elle même s'en était allée, m'abandonnant à mon triste sort, m'abandonnant à un monde où nul ne semblait avoir survécu.

Un monde de solitude.
Un monde qui m'empoisonne au plus profond de mes entrailles.


Car dans ce monde, je n'avais croisé le chemin de personne. Pas un homme, pas un chien, ni même un chat errant. Juste des piafs, ou encore quelques proies que j'étais incapable d'attraper.
Je les regardais, envieuse de les croquer car la faim me cisaillait les entrailles. Je me sentais triste, angoissée à l'idée de dormir dans un nouveau lieux vide de monde. Mais pourquoi diable avaient-ils tous disparu? Qu'avait-il bien pu se passer sur cette terre pour que je sois si seule? Mes yeux vairons parcours les environs, seuls les arbres semblent m'observer. Je suis grande et pourtant mon corps est voûté, fatigué. Combien de temps tout cela allait-il duré? Combien de hurlements demeureraient encore sans réponses? Tant de questions... Si peu de réponses.
C'est alors qu'une odeur vient chatouiller mes naseaux. Mon corps tout entier se crispe ! Elle ne vient ni d'une proie, ni d'un oiseau ! Non... Cette odeur me rappelle celle de la prison, celle d'autres canidés !
Très vite, mon cœur s'emballe alors ! Je dois trouver le chien qui porte cette odeur si marquée, si puissante. Comparée à la mienne, je dirai qu'il s'agirait d'un mâle, mais qui sait...? Oui, peut être trouverais-je au bout de ce chemin, une compagne de route?
Remuant mon moignon de queue, je me met alors à courir à en perdre haleine. Ma langue pendouille de ma gueule pour m'aider à capter un peu d'air  frais alors que je cours comme une dératée. Mais voilà que sous mes yeux impuissants, m’apparaît au détour d'une souche écrasée au sol, un corps plus petit, plus frêle que le miens ! Je n'ai pas le temps de freiner que je m'encastre dans ce chien, nous faisant rouler bouler sur plusieurs mètres. Je couine à l'arrivée, sérieusement, qu'est ce qu'il m'a prit. Redressant la tête, je m'ébroue et zieute autour de moi. L'endroit m'est inconnu, et le chien qui lentement se redresse lui aussi:

"Oh, je suis vraiment désolée, je... J'étais si contente de flairer quelqu'un... oh, vraiment, pardonnez moi ... !"

Je m'approche prête à donner un coup de patte à l'inconnu avant de me raviser. Je ne le connaissais pas après tout... Puis il avait une musculature qui même pour moi, était imposante... Je devrais me méfier... Après tout, la vie ne m'avait jamais faite de cadeau, pourquoi commencer?

AVENGEDINCHAINS
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Minho
Survivant
Messages : 49
Race : Berger Belge Malinois
Âge du personnage : 3 ans
Taille & Poids : 68 cm pour 38 kg
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 26 Mar - 21:15

Qui es-tu ?
PV. Vulcan

Depuis le Grand-Grondement, les jours qui se suivaient ne se ressemblaient pas. Du moins, s'ils avaient parfois l'audace de quelques similitudes, ce n'était rien comparé à ces jours passés auprès du deux-pattes où chaque nouvelle journée rimait inlassablement avec coups ou bien ces longues journées de prison où la vie se résumait alors à faire mille et une fois le tour de la minuscule cage. Aujourd'hui ? Les jours étaient rythmés par la découverte de nouvelles terres, de leurs limites, de leurs dangers, de la sensation de faim, de chasse, parfois de bonnes découvertes, parfois de moins bonnes. La météo variait, les activités se faisaient plus nombreuses et plus diversifiées que jamais. Et pour la première fois de sa vie, Minho pouvait dire qu'il se couchait rincé de toute énergie et pleinement épanoui. Depuis la disparition des deux-pattes, il revivait enfin. Et si la compagnie canine lui manquait parfois et faisait inlassablement défaut dans ces terres froides, il ne redonnerait probablement pas sa liberté pour côtoyer quelque congénères énamourés par les deux-pattes. Il préférait encore vivre en parfait ermite sur son mont, cloîtré où la neige est éternelle, plutôt que d'entendre un ramassis de conneries et de faussetés sur des deux-pattes gentils, attentionnés et s'occupant correctement de leurs chiens. Il ne redonnerait plus sa confiance aux deux-pattes. Ils l'avaient eu un temps. Et ils en avaient fait ce qu'ils en avaient fait. Ancrée jusqu'à l'os, l'idée de ne plus jamais faire confiance à cette espèce resterait probablement jusqu'à sa mort. Plus jamais il ne serait le sujet de leur violence incongrue, plus jamais il ne serait l'objet de leur folie et de leur désir. Non. Maintenant qu'il y avait goûté. Maintenant qu'il avait touché la liberté. Maintenant qu'il était redevenu un vrai sauvage. Il le resterait. Et s'il fallait envoyer les crocs pour la défendre, il le ferait sans le moindre doute. Il n'y aurait plus de place pour la pitié. Plus de temps perdu en explication et en quémande. De toute façon, ils ne comprenaient pas les signaux de détresse, quels qu'ils soient. Ils ne juraient que par la violence, les cris et la méchanceté pure et simple. Et s'il s'était juré de ne plus jamais trembler devant l'un d'eux, cette promesse, il se l'était fait après les avoir vu disparaître.

Et pour une énième fois, il ouvrit les yeux sur ses sommets enneigés sur la ligne d'horizon, le soleil ne parvenant même pas à faire fondre cette neige éternelle. Un sourire sur le bout des babines, le chien prit tout son temps pour retrouver un à un ses sens. Humant le doux parfum de la liberté, il lâcha un bâillement discret avant de se hisser sur ses quatre pattes. Bâtit comme un gladiateur, ayant hérité du puissant physique de son père, il était ce que l'Homme appelait un chien de lignée de travail. Et c'est peut-être à ce titre qu'il n'aurait dû être vendu au premier venu tout petit. Et enchaînement les étirements jusqu'à retrouver une sensation moins endolorie, un peu plus convenable du moins, il passa quelques rapides deux trois coups de langue sur ses épaules avant de vraiment lever l'ancre. Quelle direction ? Il décida de laisser ses pattes choisir seules le chemin. Et alors qu'elles n'avaient que monter depuis quelques jours, cette fois-ci, elles décidèrent de descendre d'un cran, dévalant le flanc du mont Sahale pour descendre en altitude. Profitant de chacun de ses pas pour prendre des informations sur le territoire, sa topographie, les odeurs qu'il pouvait y trouver, il commençait presque à se sentir chez lui en ces lieux. Et si l'oxygène se faisait plus riche au fur et à mesure qu'il descendait, il avait tout de même encore cette drôle d'impression que l'odeur des deux-pattes étaient partout. Prenant soin d'éviter le paysage étriqué qu'il avait créé sur le versant ouest du mont, il descendit la partie est jusqu'à trouver la route de glace. Prenant là le temps d'un peu de repos, il octroya une pause à ses pattes qui reprirent des forces en stoppant un peu leur manège. Et alors qu'il flirtait avec les odeurs des lieux, ses yeux se posèrent sur un petit quelque chose au loin, ne faisait point attention au reste, Minho le regretta quelques secondes après avoir été percuté par une forme noire musculeuse. Projeté sur quelques centimètres, un grondement monta du fond de sa gorge pour finir étouffé entre ses babines mi-retroussées. La surprise passée, il laissa son museau s'imprégner de l'odeur, ses yeux appréciés réellement le physique du nouveau venu, qui se révéla finalement être une nouvelle venue. Et finalement, après avoir entendu ses piètres excuses dignes d'un chiot, il laissa son regard s'adoucir un peu et sa langue se délier après tant de temps à rester si silencieuse :

« Très belle entrée en matière. Puis-je connaître le nom de mon assaillante ? »


©️ waize

_________________


Minho s'exprime en #003366
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dog Dynasty :: RPG :: Nord-
Sauter vers: